Domaine

Histoire de la Bastide, notre propre histoire et les travaux

C’est un vieux bâtiment aux murs épais, répertorié comme bâtiment remarquable de l’architecture paysanne provençale. Pour la réhabilitation, nous avons pris l’option de garder le maximum en l’état ancien et de moderniser ce qui devait l’être :

  1. Toutes les ouvertures existantes ont été conservées dans leur dimension originelle, on a simplement mis des châssis neufs à double vitrage. Les volets sont dans le style provençal.
  2. Le crépis en façade, parfois assez abîmé, parfois tombé, est réparé par pièces et morceaux. Ainsi, les réparations se noient dans les parties anciennes encore en bon état et les tons neufs se marient avec les tons anciens.
  3. La toiture est entièrement refaite à l’ancienne pour les parties visibles (les tuiles anciennes en couvrant et les nouvelles en couvert) et en respectant les normes actuelles pour les parties cachées (la charpente est ignifugée, et la sous-pente isolée) ;
  4. Lors de la modernisation des planchers, on a gardé les plafonds authentiques partout où c'était possible.
  5. Toutes les cheminées sont typiques de la Provence, c’est à dire en plâtre, car c’est ici un pays de cailloux, pas de pierre de taille. Elles sont toutes fonctionnelles.
  6. Bien que progressivement abandonnée à partir des années '50, la bastide a gardé toutes ses portes de placards et ses portes intérieures. Quelques une ont pu être réutilisées pour la rénovation.
  7. Les panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire (ECS) ont été dissimulés pour ne pas gâcher l’esthétique du site. Ainsi, l’été, nous sommes presque autonomes pour le chauffage de l’ECS.
  8. Le chauffage central fonctionne avec une chaudière à granules et fournit l'eau chaude sanitaire. La chaudière sera progressivement aidée par des nouveaux panneaux solaires à eau chaude en vue de diminuer la consommation de bois en été.
  9. Les 3 puits présents sur la propriété ont été nettoyés et remis en service pour l'arrosage du potager de des plantations nouvelles.